Liens de la semaine #12

Développement

.NET

Web

Sécurité

Aubaine

Windows 8 – Mes premières impressions sur la nouvelle interface utilisateur

Windows 8 est sur les tablettes depuis octobre passé. Il s’agit de la plus récente mise à jour majeure du système d’exploitation depuis Windows 7.

Les changements importants sont au niveau de l’interface utilisateur. Microsoft a introduit le concept « Metro » en revampant complètement le visuel du menu démarrer. Le concept est basé sur une grille dans la quelle vos applications vont s’insérer sous une forme de tuile.

En plus de ces changements, il y a un paquet de nouveautés et de support pour le matériel informatique nouvelle génération. Vous conviendrez avec moi que je ne suis pas pour énumérer chacune d’entre elles.

Comme beaucoup de gens dans la période des fêtes, je peux profiter de quelques jours de vacances. Avec un peu de temps libre devant moi, j’ai décidé d’entamer une tâche que je repoussais depuis déjà un moment : Réinstaller mon système d’exploitation.

S’il y a une chose que je n’aime pas faire, c’est d’avoir à refaire la configuration de mon ordinateur principal. Avec la venue d’un processus d’installation simplifié, la tâche est moins ardue avec Windows 7. Toutefois, il y a un ou deux imprévus qui vont vous gâcher la journée. Cela est sans compter le simple fait d’avoir à prendre le temps de tout réinstaller vos logiciels préférés.

Pour ma part, je devais passer à l’action car la date de ma dernière réinstallation de Windows datait déjà d’un bon moment. Cela faisait en sorte qu’il était rendu excessivement lent!

Processus d’achat

La façon, au goût du jour, de faire l’achat de Windows 8 est de le faire par un téléchargement à partir d’une application fournie par Microsoft. Le processus entier se fait par cette application.

Cette application va déterminer si votre configuration matérielle et logicielle est compatible avec Windows 8 et vous suggérer des solutions possible. Dans mon cas, il y avait quelques applications de second plan qui avaient besoin d’être mis à jour. Sans conséquence.

Une fois la compatibilité validée et Windows acheté par carte de crédit, vous pouvez décider comment vous allez passer à l’installation. Trois options s’offrent à vous :

  • Installation directe : L’application va se configurer et redémarrer pour installer Windows 8.
  • Configuration d’une clé USB : Une clé USB sera configurée pour que vous puissiez démarrer et installer Windows à partir de celle-ci.
  • Création d’une image disque ISO : Une ISO sera créée pour vos besoins ultérieurs. Vous vous ferez aussi offrir de graver celle-ci à ce moment-là.

À partir de là, l’installation se produit pratiquement comme ce quoi vous avez été habitués avec Windows 7. L’installation prend entre 15 et 30 minutes environs, selon la capacité de votre ordinateur.

Windows 8 – L’interface utilisateur

Une fois que vous avez complété l’installation, vous serez accueilli par le fameux nouveau menu démarrer de Windows 8. Selon votre niveau de confort avec la technologie, il peut vous prendre quelques minutes ou voir même quelques heures à vous habituer à ce nouveau concept.

Le concept d’utilisation de ce nouveau menu démarrer est le suivant. Comme avec les versions de Windows précédentes, lorsque vous appuyez sur la touche Windows, on vous présentera le menu démarrer.

Une fois dans le menu démarrer, si vous désirez retourner au mode « Bureau », vous aurez qu’à appuyer sur la même touche à nouveau. Aussi simple que cela.

Positif

Ce que j’ai aimé de cette nouvelle interface utilisateur, c’est que le concept de recherche a été conservé et même amélioré. En tout temps, il est possible de faire une recherche dans vos applications en tapant votre requête directement. Les résultats correspondants vous seront affichés. Avec cette fonctionnalité, vous pouvez complètement ignorer le concept de tuiles et continuer votre petit bout de chemin.

Négatif

Cela me permet d’introduire ce que j’ai moins apprécié de cet ajout. Le menu avec les tuiles devient facilement un fouillis total qui demande une certaine attention afin qu’il soit gardé en ordre.

L’orientation donnée à cette fonctionnalité ressemble beaucoup au concept des icônes sur un iOS. Alignées en grille, déplaçable et pouvant être regroupées selon son désir. Il faut aussi remarquer que la même fonctionnalité est offerte pour les tablettes où elle prend plus son sens à mon avis.

Une image vaut mille mots. J’avais cela devant moi, dans mon menu démarrer.

Menu Démarrer
Le fouillis du menu démarrer

Remarques diverses

Futilité de certaines applications

Windows 8 est un système d’exploitation qui joue sur deux registres en même temps. Dans toute la séquence, on remarque que certaines fonctionnalités ont été pensées pour les tablettes. De plus petits appareils où les ressources sont comptées.

D’un autre côté, on voit que le mode « Bureau » est le compromis permettant de conserver le mode de fonctionnement des applications du passé.

Or, je conçois difficilement comment, sur mon ordinateur de bureau, comment l’application Wikipédia va être un atout dans mon quotidien. Elle est très jolie, visuellement. En quoi elle va remplacer mon navigateur web?

Utilisation de mémoire

Actuellement, j’ai une utilisation de mémoire qui se situe à quatre gigaoctets sur une possibilité de huit. Mon poste de travail est relativement vieux. Il s’agit d’une consommation de mémoire relativement plus élevée de ce que j’ai pu remarquer dans le passé avec Windows 7.

Un signe que les temps changent Sachez que vous pouvez facilement vous faire une configuration à 16 gigaoctets pour moins de 100$ avec de la DDR3, selon les aubaines. Windows 8 est conçu pour être utilisé avec du matériel à jour.

Truc de pro : Vous pouvez fermer les applications Windows 8 nouveau genre en pointant votre souris dans le coin haut gauche de votre écran. Un clic droit sur les aperçus va vous permettre de les fermer.

Windows Store, expérience à l’utilisation déficiente

Mon premier contact avec la plateforme de gestion des applications Windows nouvelle génération m’a déçu. La recherche ne fonctionne simplement pas et la qualité des applications n’est pas au rendez-vous. Microsoft peut significativement faire mieux à ce sujet.

Apparemment, je ne suis pas le seul à penser cela.

Conclusion

Selon moi, le facteur prix est à l’avantage de Windows 8. Profitez s’en, le téléchargement est à 40$ jusqu’à la fin janvier. Cependant, ne vous pressez pas à l’installer et soyez encore moins pressés si vous avez Windows 7.

La mise à jour est intéressante si vous avez un ordinateur de nouvelle génération ou du moins avec certaines composantes qui le sont. Par exemple, si vous avez un disque dur SSD, vous pourriez bénéficier de certaines améliorations.

Liens de la semaine #11

Web

.NET

Histoire

  • Les pompiers de la ville de New-York de l’an 1920 en pleine action.

Technologie

  • Les règles qu’une maman a rédigées pour son fils avec l’utilisation de son iPhone. Inspirant.
  • Une anecdote venant des premiers instants de l’Internet. Le gouvernement américain procède à une inspection de fonctionnement des systèmes en place. Ils n’avaient aucune idée de quoi il était question.
  • Linus Torvalds est réputé pour ses réponses enflammées lorsque qu’une situation n’est pas à son goût. Il n’a pas ménagé ses mots concernant un bogue faisant introduisant une instabilité dans l’espace utilisateur.
  • Certains livres de Guy Kawasaki sont maintenant gratuitement téléchargeables.
  • Un tout-en-un pour les outils reliés aux DNS.
  • Une intégration intéressante entre Jira et Google Spreadsheet.

Science

Fait divers

  • Une fois que l’avion a décroché, en chute libre et que le moteur de démarre plus, il est possible d’entendre le pilote dire « Okay, this is it ».

Frenchcoding – Bilan de l’année 2012

L’année 2012 est déjà derrière nous. Ce billet se veut comme une petite rétrospective de l’année qui vient de passer.

Sur le plan personnel

De ce côté, l’année 2012 a été une année de révélations. Il s’avère que la paternité est franchement plus cool que je l’avais initialement pensé. Avoir un enfant est un défi constant, qui te pousse à te remettre en question à peu près à chaque jour.

Une chose que je peux affirmer sur ce blogue est que ma femme est sensationnelle et que mon petit garçon est terriblement adorable.

La venue n’est pas la seule chose qui soit arrivée. Depuis le mois de mars passé, je suis devenu propriétaire Montréalais. Plus précisément dans l’arrondissement Lachine, dans un très beau quartier en plein changement. Tout près du fleuve Saint-Laurent et du canal Lachine.

Il est digne de mention que je me suis fait deux nouveaux amis en dans cette dernière année, l’homme aux mille et une parenthèses Code18 et FailQC en personne, J-F. Tout a commencé avec un blind date geek hétéro (sans blagues). Nous nous rencontrons maintenant à toutes les quelques semaines.

Ceux qui me connaissent de près savent que je joue assez fréquemment à des jeux vidéo. Mon jeu de l’année est Minecraft. J’ai passé un temps fou, avec des amis et collègues  dans ce jeu à me construire des structures et explorer les mondes offerts à nous.

Il n’y a pas seulement le jeu! J’ai aussi tripoté l’API de développement associé à Minecraft. Pour ceux qui ne le savent pas, il est possible de développer des ajouts au jeu. D’ailleurs, vous pouvez suivre l’évolution du développement sur le blogue http://minecraftqc.blogspot.ca/.

Le bilan de Frenchcoding

Le premier article de ce blogue date du 12 avril passé. L’article était au sujet des fonctionnalités d’exploration du DOM en 3D dans Firefox.

Suite à la création de ce blogue, il y a trois choses que je  peux affirmer :

Statistiques

Mon bilan de l’année, généré par WordPress, est accessible ici. Il est très joli, en passant.

Ma première réaction est que j’aurais peut-être dû me partir un blogue dédié à la maternité plutôt qu’un blogue dédié à la technologie et le développement.

Ce blogue attire très peu de visites. Je ne m’en cache pas. Mon but avec celui-ci est de documenter mes découvertes et non d’être populaire!

Conclusion

Cette année, je compte bien continuer à documenter mes découvertes à travers ce blogue. L’expression le dit bien les paroles s’envolent les écrits restent.

Je ne suis pas très bon avec le principe d’énumérer des objectifs pour l’année à suivre. Même que je n’y crois pas tellement. Certes, j’ai l’intention d’être une meilleure personne, papa, blogueur et programmeur  que l’an passé. C’est ce à quoi je vais m’en tenir! L’avenir me dira ce que seront les défis à venir.

L’écriture c’est une chose mais je compte aussi développer plus. Que ce soit une simple preuve de concept ou l’apprentissage d’un nouveau langage, je compte m’investir plus dans la programmation. Toutefois, il ne faut pas s’emballer avec les projets. La priorité est, avant tout, mon garçon.

S’il y a une chose que l’on découvre en étant parent est que les enfants, ils grandissent vite! Très vite!

Je profite de la fin de ce billet pour vous souhaiter une bonne année et profiter pleinement de la vie. Réalisez vos projets, ayez de l’ambition!

Comme je répète très souvent à mon fils : La vie, c’est cool!