Un post-mortem de mon deuxième demi-marathon

J’ai complété mon deuxième demi-marathon à vie le 28 septembre dernier lors du Marathon de Montréal. Il a fait beau. Il a fait chaud. Un peu trop même à certains égards.

Je vais en garder un souvenir exceptionnel. Vraiment!

Or, ce n’est pas que ma performance fût exceptionnelle. Loin de là, en fait. J’ai complété la distance de 21.1 kilomètres en 02:29:53.9. Il s’agit d’un temps six minutes plus lent que ma précédente performance.

En bout de compte, le temps final est uniquement la mesure qui nous donne une référence pour la prochaine course. Ce qui m’importe le plus, pour cette fois-ci, c’est d’avoir réussi d’aller au bout de moi-même. Disons que j’ai fait usage de tout mon petit change pour rallier l’arrivée.

Le trajet du demi-marathon

Le principal intérêt d’un événement comme le demi-marathon de Montréal est de pouvoir courir dans des rues qui vous seraient autrement accessibles. Dans le cas de cette course, vous parcourez le sud-est de l’île en montant vers le parc Lafontaine au nord. Dans le trajet, vous traversez, dans l’ordre:

Pour ceux que cela intéresse, l’élévation pour le trajet du demi-marathon représente environ 75 mètres.

Appréciation de ma course

La première réalisation que j’ai eue à la ligne d’arrivée de ce demi-marathon, c’est que je suis encore très inexpérimenté comme coureur. Au départ de cette course, j’étais débordant de confiance. Au sommet de ma forme, je ne m’étais jamais senti aussi bien physiquement que cette journée-là!

En plus, il faut que vous le viviez pour savoir de quoi je parle. L’excitation que vous ressentez lorsque, au moment de sortir de la station Longueuil, vous apercevez tous ces coureurs se dirigeant vers le pont Jacques-Cartier. C’est électrisant!

Alors, qu’est-ce que le coureur inexpérimenté fait dans ses conditions? Il démarre sa course à un rythme trop rapide et maintient un rythme en dehors de son rythme prévu dans son plan d’entrainement. Le principal effet de cela est qu’au quinzième kilomètre, lorsque les premières pentes arrivent, c’est relativement douloureux pour les muscles… et pour l’orgueil!

Objectifs pour l’an prochain

Participer au demi-marathon de Montréal était l’objectif ultime que je m’étais fixé pour ma saison de course 2014. Cette saison n’est pas encore finie, mais il reste que cet événement était le point culminant de mon entrainement pour cette année.

Lorsque je remets en perspective mes progrès depuis 2013, j’ai passé de larve à sofa à demi marathonien en un peu plus de 24 mois. J’en suis très fier. L’année 2013 aura été l’année de la découverte de ce sport et de mon premier 10km. 2014 aura été l’année de mon premier demi-marathon.

L’année prochaine sera une année où je participerai à au moins trois courses dans toute la saison avec une participation au demi-marathon de Montréal en guise de cerise sur le sundae. Le thème général pour cette prochaine saison sera d’améliorer de façon significative mon rythme de course.

Donc, en général, pour être capable de faire un demi-marathon en 02:10:00, je dois être en mesure de courir à un rythme de 6:09 par kilomètres. Il s’agit d’un objectif ambitieux, car je suis très loin de ce but!

Advertisements

5 avis sur « Un post-mortem de mon deuxième demi-marathon »

  1. […] l’avoir vécu à deux reprises, courir un demi-marathon est une expérience particulière. Malgré toute la préparation du monde, […]

  2. […] s’agit d’un temps de 02:09:20. Il s’agit d’un temps vingt minutes plus rapide que celui au demi-marathon de Montréal et quatorze minutes plus rapide que celui au demi-marathon de […]

  3. […] Au demi-marathon (la seule distance que j’ai parcourue à présent), le parcours traverse la ville dans l’axe nord-sud en partant du pont Jacques-Cartier pour terminer au parc La Fontaine. Dans le récapitulatif de la course de l’an passé, j’ai décrit un peu plus longuement les différents points d’intérêts du parcours. […]

  4. […] Montréal 2014 21.1 km : 02:29:53.9 […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :