Réflexions sur la mise en ligne d’un site à portée internationale

Moi qui pensais pouvoir tenir le rythme de deux publications par semaine jusqu’au temps des fêtes! Je dois avouer que je suis à la limite de ne pas être en mesure de publier un billet qui a du sens cette semaine.

Parlant de cette semaine, ce sera la thématique pour ce court billet. Depuis lundi, avec mon équipe, nous travaillons à finaliser la mise en ligne d’un site pour un client. Il s’agit, jusqu’à présent, du plus gros site que j’ai eu à développer depuis le début de ma carrière en tant que développeur web.

Le seul hic, c’est que je n’ai pas encore vraiment l’autorisation de dévoiler l’identité du site en question. Nous sommes à procéder à l’activation graduelle des sites à l’international. Imaginez, le client n’a pas encore annoncé la mise en ligne de son site. Vous m’excuserez à l’avance!

En quelques lignes, voici les statistiques en bref:

  • 47 sites répartis à travers le monde
  • Contenus accessibles dans 27 langues. Langues allant du catalan au polonais en passant par le français. D’ailleurs, cette statistique m’a valu la citation suivante:

Ceci étant dit, la particularité de ce site n’est pas tellement sa complexité. Après tout, il ne s’agit pas d’envoyer un homme sur la lune. Toutefois, concevoir un site pour un déploiement de cette envergure tout en donnant certaines possibilités de mise en page et d’édition de contenu demande un peu de planification.

De la planification, c’est peu dire. Croyez-moi!

Alors donc, cette mise en ligne est en préparation depuis environ un mois. Le client s’affaire à saisir du contenu et la première vague de sites est en ligne depuis hier. Sur une note plus technique et tangible, voici quelques points que j’ai retenus de cette livraison.

  • J’ai eu ma première expérience avec AWS d’Amazon. J’ai maintenu et mis en place l’environnement d’hébergement qui est entièrement là bas.
  • Un site de cette échelle a réellement poussé à un autre niveau mes connaissances de Sitecore, le CMS utilisé.
  • Penser la maintenance et la gestion des déploiements en fonction de l’horaire d’édition des contributeurs.
  • La mise en place des sites par pays et la configuration des langues dans la gestion de contenu m’ont forcé à revoir certaines notions de géographie. Seriez-vous en mesure de pointer, sans hésiter, l’emplacement de la Lettonie sur une carte du monde?
Advertisements

2 avis sur « Réflexions sur la mise en ligne d’un site à portée internationale »

  1. Cédric Sarrazin dit :

    Excellent article!

  2. […] vous mets en contexte pour ce billet. Pour le site du client que je ne peux nommer, j’ai eu à développer un ajustement au module de génération du sitemap.xml pour ce site. La […]

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :