Des conseils pour un développeur débutant sur le marché du travail qui se cherche un premier emploi

Il y a quelques semaines de cela, un lecteur dont je vais garder l’identité anonyme m’a écrit un courriel au sujet de la recherche d’emploi.

Bonjour,

Suite à votre article à propos du DEC informatique, j’ai eu envie de vous contacter pour demander des conseils pour trouver un premier emploi en informatique, si vous le voulez bien.

J’habite à Montréal et j’ai étudié au Cégep du Vieux-Montréal. Je n’ai pas toujours cherché activement depuis décembre (1-2 mois chez ma famille en Abitibi), mais j’ai envoyé quand même beaucoup de CV et lettres de présentation. J’ai eu quelques entrevues qui ont bien été, mais, au final, j’ai encore rien de stable.

J’aime l’informatique, j’ai des idées de projet et je veux tout apprendre, je sais, par exemple, qu’un GitHub avec des projets intéressants à montrer peut aider, mais j’ai du mal à me concentrer sur un projet personnel sans stabilité financière.

Il y a assez d’offres d’emploi en informatique à Montréal, mais, pour beaucoup, il faut des années d’expérience ou il y a beaucoup de personnes qui postulent. Comment se démarquer?

Ce courriel est arrivé à un drôle de moment, je dois avouer. À la fin avril, j’étais, moi aussi, en processus de changer d’emploi. Il faut croire que je n’étais pas seul à avoir la tête à l’emploi!

À la fin de mes études, j’étais aussi angoissé à l’idée de me trouver un emploi. Mon inexpérience faisait en sorte que je n’avais pas une bonne idée de ce qui pourrait m’attendre sur le marché du travail. Se trouver un emploi en développement logiciel, à notre époque, n’est pas vraiment une histoire compliquée. Ce qui est plus difficile, c’est de trouver un emploi de qualité et qui répond à nos attentes professionnelles.

Trouver son créneau

La beauté du développement logiciel, c’est qu’il y a une multitude de voies possibles pour une carrière. Il est possible de considérer faire du développement dans virtuellement n’importe quel domaine d’affaires. Passionné de géomatique? Pensez à Google Maps. Comptabilité? Il y a une quantité astronomique de logiciels de gestion des finances ou permettant de faire des déclarations d’impôts. Développement web? Je pourrais vous en parler longtemps. D’ailleurs, vous êtes en ce moment sur une page web. Pensez-y.

En début de carrière, il peut être un peu étourdissant de penser à ce que l’on va faire 5, 10 ou même 20 ans à l’avance. Il est inutile de penser ainsi. En particulier dans un domaine les choses évoluent assez rapidement. Une approche à court et moyen terme est préférable.

Ce qui peut faciliter le plus l’entrée sur le marché du travail c’est de choisir un secteur en forte demande. Par exemple, en ayant travaillé là bas, l’agence où j’ai précédemment œuvré recrute activement dans le domaine du e-commerce pour la plateforme Magento utilisant PHP. Pour faire une bonne partie de mes achats en ligne, le e-commerce peut être une bonne voie d’entrée pour un développeur à la recherche d’expérience.

Forger son identité

Au moment de l’entrevue, lorsque l’on vous posera la question « parlez-nous un peu de vous ». Qu’allez-vous répondre? Si vous n’êtes pas préparé et, surtout, si vous n’avez rien à présenter.

Lorsque j’ai parti French Coding, c’était avant tout pour me permettre de laisser une trace sur ce que je faisais dans mes temps libres. Tant qu’à faire des expériences, aussi bien les partager sur l’internet, n’est-ce pas? Toutefois, avec le temps, ce blogue est devenu un reflet de ma personnalité et de mes opinions dans le domaine.

C’est en rediscutant, après mon embauche, avec la personne responsable du recrutement que mon blogue a été un facteur dans les critères d’embauche. Après trois ans à avoir blogué activement, je peux dire que je n’ai pas blogué pour me trouver un emploi, mais que mon blogue m’a aidé à trouver un emploi. Il y a une nuance bien importante.

Il y a d’autres façons qu’un blogue de se promouvoir dans le domaine. De nos jours, j’ai vu des développeurs faire usage des plateformes comme Twitter, Stackoverflow et même GitHub pour se faire connaître. Pour l’essentiel, il faut que vos contributions soient publiques.

Avoir au moins un ou des passe-temps

S’il y a une leçon que le marché du travail m’a enseignée, c’est qu’il y a une vie après le travail. L’avantage est double. C’est important de se développer des passe-temps afin de se donner de la perspective sur la vie professionnelle et de vous découvrir comme humain.

Faites du sport, bricolez, passez du temps avec votre famille et faites-vous des amis, c’est l’essentiel du message ici. Il y a une vie après le travail.

Ne jamais cesser d’apprendre

La majeure partie de votre carrière dépend de votre attitude vis-à-vis les différents défis que vous aurez à faire face. Avoir le désir d’apprendre est l’attitude clé qui fera que vous aurez du succès dans le domaine. En particulier des échecs que vous subissez.

Si vous ne tentez rien, vous n’aurez rien.

Il y a toujours quelque chose à apprendre. Comme le slogan utilisé dans le film Meet the Robinsons le dit: « Keep moving forward« .

Bonne chance dans vos projets!

Advertisements

Un avis sur « Des conseils pour un développeur débutant sur le marché du travail qui se cherche un premier emploi »

  1. sarrazinc dit :

    Excellent billet, et bonne chance au « candidat mystère » ;o)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :