Le phœnix

Le onze juin 2018 fut la date de la dernière publication sur ce blogue. Après cinq ans de publications soutenues, j’avais perdu toute envie d’y écrire. Les idées ne venaient plus au bout de mes doigts. L’envie de m’asseoir et de mettre en mots mes découvertes technologiques n’était plus là.

J’étais à sec.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c8/Benquet_jach%C3%A8re_fleurie_2.JPG/640px-Benquet_jach%C3%A8re_fleurie_2.JPG

Alors, mon seul réflexe aura été de supposer qu’une mise en jachère s’imposait. Que, par elle même, l’envie de créer allait revenir après une pause. Les semaines ont passé et j’ai laissé la poussière s’accumuler sur ce blogue que j’ai aimé y passer mon temps.

C’est maintenant ici que je suis à me faire aller les doigts sur le clavier à me demander comment je pourrais faire renaître le phœnix de ses cendres? L’envie d’écrire n’est pas partie d’un coup du jour au lendemain sans dire au revoir. J’étais fatigué d’écrire. En dehors même de ce blogue, je dois même dire que j’étais un peu lassé de la technologie. Graduellement, j’ai perdu l’envie d’être curieux et de découvrir ce que je ne connaissais pas. Une sorte de burn-out technologique.

Pourtant, ce n’est pas les sujets qui manquent. Ces derniers mois j’ai touché à des trucs dont je me suis gardé une note d’en faire le récit ici même. Sans compter tous les sujets que je vois défiler sur mon fil de nouvelles où je me dis qu’il faudrait bien j’y mette un peu de temps pour le découvrir.

C’est la découverte qui m’a manqué ces derniers mois. Je crois que c’est aussi par là que je vais commencer. La technologie, c’est vaste. Il y a tant de choses nouvelles à apprendre.

Par exemple, il faudrait vraiment que je mette à jour mon guide de configuration Notepad++ au goût du jour. En fait, avec le temps, c’est plutôt un guide de configuration de Visual Studio Code que ça prend tellement que ça a changé. Un autre exemple? Le Windows Subsystem for Linux (WSL) a réellement piqué ma curiosité dernièrement. Le fait de pouvoir avoir accès à un environnement Linux à portée de mains sans machine virtuelle me fait revivre mon adolescence où je roulais Linux comme système d’exploitation principal.

Sans oublier les sujets tels que le langage de programmation Go, mes aventures avec MySQL, les dernières avancées avec .NET Core ou même ce que je peux raconter à propos le service AWS Aurora.

Tant de sujets et si peu de temps. Un mot à la fois, une phrase à la fois, un paragraphe à la fois, un billet à la fois. Je n’ai aucune idée si la fréquence des beaux jours va revenir telle qu’elle était. Cependant, j’ai bien l’intention de me remettre à l’écriture. Ça me fait du bien.

À bientôt!



Advertisements

Auteur : Pascal Paradis

Je suis les mains et le cerveau derrière http://frenchcoding.com. Je développe des microservices chez @UbisoftMTL. Amateur de Hockey et j'aime la technologie, en général.

3 réflexions sur “Le phœnix”

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.