Le mystérieux cas de la navigation à la définition de vues ASP.NET MVC défectueux

Vous vous souvenez de mon mystérieux problème de coloration syntaxique dans mes vues ASP.NET MVC? Il s’avère que je n’avais pas tout dit à ce sujet.

En plus du problème que j’ai précédemment mentionné avec mes vues MVC, un nouvel irritant s’est ajouté suite à cette mise à jour à MVC 5.2. Le raccourci clavier me permettant de naviguer directement, à partir d’un contrôleur, à une vue avait disparu.

resharper

Oui, oui! Disparu! Pouf! Je n’étais simplement plus capable de l’utiliser. Misère!

Au minimum, ce que je pouvais affirmer de cette situation c’est que la fonctionnalité était fournie par l’extension ReSharper. Comme il n’y a pas de fumée sans feu. Je me doutais bien que la situation était produite par la mise à jour à MVC 5.2 et que ReSharper ne devait pas le digérer correctement.

Ceci étant dit, avant de crier au loup, j’ai été faire mes devoirs. Au moment que la situation s’est produite, j’avais la plus récente version de ReSharper installé sur mon poste et la totalité de mes extensions était à jour (par le menu Outils\Extensions et mises à jour). Alors, d’où pouvait donc provenir le problème?

La mise à jour manquante

Avant tout, je dois avouer que, une fois que j’ai trouvé la solution. Ma réaction a été celle-ci:

Cette fonctionnalité de ReSharper est possible grâce à un mécanisme appelé External Annotations. Cela permet à ReSharper de faire de l’analyse sur des bouts de codes spécifiques.

Or, pour chaque nouvelle version d’ASP.NET MVC, ces annotations doivent être mises à jour. Mais par où passe-t-on pour avoir cette nouvelle version des annotations?

Dites bonjour au gestionnaire d’extensions de ReShaper!

resharper-extensions

Remarquez qu’il s’agit de la même interface que pour le gestionnaire d’extensions de Visual Studio, mais utilisé spécifiquement pour ReSharper. C’est à cet endroit que vous pouvez y mettre à jour vos annotations externes et même installer d’extensions supplémentaires.

J’espère que vous aurez appris quelque chose en lisant ceci et que ce sera utile à quelqu’un!

Les liens de la semaine – Édition #89

Développement

.NET

Technologie

Web

  • GifMe.io, un outil à garder à proximité si vous aimez autant que moi les fichiers gif.

Science et autres

Les liens de la semaine – Édition #85

Développement

.NET

Web

Technologie

Science et autres

Les liens de la semaine – Édition #78

Développement

.NET

Web

Technologie

Science et autres

La qualité la plus importante pour un développeur web

Si vous deviez nommer la principale qualité qu’un médecin doit avoir, à part les réponses faciles comme la compétence, qu’est-ce que serait celle-ci?

Vous seriez tenté de répondre des réponses comme:

  • Bonne humeur
  • Ponctualité
  • Précision des diagnostics

Et vous pourriez en énumérer encore quelques-unes, j’en suis certain. Il serait, toutefois, relativement improbable que vous répondiez quelque chose concernant la qualité du maniement de son stéthoscope.

Après tout, on s’en balance un peu de son maniement du stéthoscope. Ce qui est important, avant tout, pour un médecin est la qualité du service qu’il rend à la population. Si les gens sont plus heureux en sortant du bureau du médecin, c’est tout ce qui compte.

Le développeur web

En dix ans de vie active sur le marché du travail, je dois avouer que nous sommes à une drôle d’époque. Les choses évoluent très rapidement. À mon avis, la nature même du développeur web est en pleine transformation.

À une certaine époque, disons vers 2008, les rôles et responsabilités des artisans du web étaient tranchés au couteau. Soit que tu étais un développeur ou tu étais intégrateur web.

Dans le cas d’un site ASP.NET, le rôle de l’intégrateur web était surtout de faire la mise en page du site, car la majorité des fonctionnalités d’interactivité étaient assurées par ASP.NET. Le développeur .NET avait donc la majorité des responsabilités.

Jusqu’à récemment, il pouvait y avoir un ratio programmeur/intégrateur assez élevé sans problèmes. Il ne faut pas être dupe, la tendance est à la renverse. Ceci s’explique principalement par le niveau grandissant de responsabilités dans le développement côté client.

Un exemple criant de vérité est le cas des librairies comme AngularJS qui permettent la mise en place d’interfaces interactives côté client avec très peu d’interactions avec le serveur. Le développement côté client se démocratise de plus en plus.

La polyvalence

swiss_army_knife1[1]

L’atout principal d’un développeur web est sa capacité à réduire la taille de la zone grise qui le sépare encore les autres corps de métier qui sont mis à contribution pour le développement d’un site web.

Par exemple, un intégrateur web pourrait se porter volontaire pour faire une portion d’un design pour une nouvelle section du site. Le développeur pourrait contribuer à la mise en place de certaines portions de JavaScript pour l’animation d’un carrousel, par exemple.

Tout revient à la polyvalence des individus pour  la réalisation d’un projet. La règle est assez simple. Plus les individus sont en mesure de s’impliquer dans des sphères à l’extérieur de leur zone habituelle, meilleure sera la capacité de livraison de l’équipe. La vélocité de l’équipe sera améliorée.

Dans le contexte de l’agilité, lorsqu’il est question d’améliorer la vélocité de votre équipe, c’est votre propriétaire de produit qui en sera heureux. De la mélodie à ses oreilles.