Archives de catégorie : Matériel

Les liens de la semaine – Édition #209

Développement

.NET

Visual Studio 2017 et plus

Web

Technologie

Science et autres

Advertisements

Une revue de mon routeur ASUS RT-AC66U

Dernièrement, j’ai donné un peu d’amour à mon équipement réseau. Mon vieux routeur TP-Link TL-WR842ND ne faisait plus vraiment le travail. À vrai dire, je ne sais pas s’il a déjà fait le travail comme il devrait le faire. Il fallait le redémarrer tous les jours, car le sans-fil cessait de fonctionner sans raison.

L’emplacement du seul et unique ordinateur de cette maison a dû changer. Sans trop rendre ça ennuyeux, nous avions tenté de faire en sorte que nos deux garçons puissent partager la même chambre. Cette tentative n’a pas été un franc succès. Le plan alternatif est d’avoir un enfant par chambre. Cela se fait, malheureusement, aux dépens de la pièce que nous avions surnommée le bureau.

Or, avec ce petit changement de configuration dans la maison, l’ordinateur de la maison devait passer au sans-fil. Pour faire le changement, je me suis dit que ça devait prendre la plus récente technologie disponible sur le marché. C’est-à-dire le standard IEEE 802.11ac.

La principale motivation pour ce critère est que l’ordinateur de la maison est notamment utilisé pour le partage des films pour notre Apple TV grâce à l’application Plex.

Certes, l’utilisation d’un routeur utilisant le protocole 802.11ac est beaucoup plus que suffisante. Surtout que les appareils seront à une distance de moins de 3 à 4 mètres du routeur en tout temps. L’autre raison est que de l’adoption de quelque chose au goût du jour fera en sorte qu’il prendra un peu plus de temps pour se démoder. Surtout en sachant que tout se démode un peu trop vite en informatique!

Le routeur

Le modèle que j’ai retenu est le ASUS RT-AC66U. ASUS a une très bonne réputation en ce qui a trait à la réseautique de maison. En ce qui me concerne, le routeur est aussi bon qu’il est agréable à regarder.

rt-ac68u[1]

Pour être franc, j’avais très peu d’attentes vis-à-vis ce routeur mis à part qu’il « fonctionne ». En ce qui me concerne, moins que j’ai à penser à mon routeur, mieux que je me porte.

Lorsque je l’ai reçu, tout ce que j’ai eu à faire est de le brancher et appliquer une mise à jour du firmware et ça a été la fin de l’histoire. Je simplifie un peu l’histoire. Pour l’essentiel, ça ressemblait un peu à cela.

Là où le geek en moi aura été impressionné avec ce routeur est sur la présence d’un moniteur d’activité de CPU et de mémoire vive dans le site de gestion du routeur. Il se met à jour à toutes les trois secondes!

routeur-statut

Le moniteur d’activité en pleine action

Pour

  • Son design plat fait en sorte qu’il est facile à ranger dans un espace exigu comme mon placard.
  • L’interface de gestion est simple et intuitive.
  • Lors de mon dernier voyage en Roumanie, j’ai configuré la fonction de VPN (PPTP). Ça a fonctionné comme sur des roulettes.
  • Avoir la possibilité d’utiliser le firmware custom ASUSWRT-Merlin spécialement conçu pour cette famille de routeurs donne du sérieux de la plateforme matérielle.

Contre

  • Le routeur dégage beaucoup de chaleur. Il a fallu que je m’assure qu’il ait de l’espace pour respirer dans le placard.

Revue de matériel: la manette Mele F10 Fly Mouse

À l’occasion, il m’arrive de brancher mon ordinateur à la télévision pour y faire jouer un film. Après tout, ma télévision ACL est vraiment comme le moniteur pour votre ordinateur. Juste un peu plus gros.

L’idée d’utiliser votre ordinateur personnel pour la diffusion de médias est excellente. Toutefois, toute personne qui aura fait cela sait que le principal inconvénient est l’utilisation et la souris du clavier. Si vous avez une combinaison de clavier et souris sans fil, vous avez une longueur d’avance.

Même si vous avez ça, vous avez quand même deux périphériques à garder près de votre sofa pour y faire jouer vos films. Pour l’avoir fait, il n’est pas nécessairement évident d’utiliser une souris sur une surface molle comme un coussin. La situation n’est pas idéale. Surtout si vous avez des enfants!

Mele F10 Fly Mouse

Cette manette permet deux choses pour son utilisateur. Elle agit comme périphérique de pointage comme une souris d’un côté et elle a un clavier de l’autre côté.

La fonctionnalité de souris est sur le même concept d’une manette pour la console Wii. Alors, sans un fil vous pouvez utiliser votre ordinateur qui est relié à votre écran de télévision tout en étant confortablement assis sur votre sofa.

Lorsque vous virez la manette de côté, elle bascule en mode clavier et vous pouvez écrire comme si vous utilisiez un clavier. Au toucher, les touches du clavier répondent assez bien.

Toutefois, il s’agit là du seul défaut de cette manette. Le clavier n’est pas très bien adapté aux touches provenant d’un mappage de touches Canadien Français. Il est inutile de mentionner que vous pouvez aussi oublier le mode AZERTY si vous provenez de l’Europe.

De plus, un câble USB est fourni avec celle-ci afin que vous puissiez la recharger occasionnellement. Un CD d’installation est aussi fourni. Toutefois, ce dernier n’est pas vraiment utile. Windows va installer automatiquement les pilotes pour la manette.

Évaluation

Au total, j’ai déboursé près de 30$ sur dx.com pour cette manette. Elle n’est pas si dispendieuse.

Cela fait presqu’un mois que j’ai la Fly Mouse à la maison. Le principal cas d’utilisation est d’ouvrir le navigateur web pour aller choisir un film à écouter sur Netflix. Cependant, j’ai aussi utilisé la manette pour une navigation relaxée d’internet et l’expérience n’a pas été décevante.

Le dernier mot au sujet de cette manette est que j’en suis pleinement satisfait.

La note finale est de 8/10.