Archives de catégorie : Paternité

Les Pascaleries – Édition citations de la paternité

La naissance d’un enfant est une période assez incroyable, dans la vie d’un nouveau parent. L’ordre de votre vie se retrouve bouleversé, complètement à l’envers en raison de cette naissance. Tout cela est pour le mieux, je vous l’assure.

Dans la période où j’ai été en congé de paternité, j’ai eu beaucoup de temps pour penser et écrire ces pensées sur les médias sociaux. Alors, c’est à ce moment que je me suis dit que ce serait un bon moment de les rendre publiques en les transcrivant ici.

Ce billet est sous le nom des Pascaleries, édition citations de la paternité. Elles représentent exactement l’état d’esprit dans lequel j’étais dans cette folle période.

Si cela ne vous donne pas le goût d’avoir des enfants, je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus!

#1 – gestion du risque

Se promener avec un bébé nu dans la maison, aussi petite la distance à parcourir soit-elle, implique un certain risque.

#2 – théorie du sommeil

Théorie : C’est toujours au moment que tu crois qu’il s’est endormi qu’il va se réveiller pour une durée indéterminée.

#3 – un « Capet »

Un « Capet », la contraction de deux mots bien connus chez les parents de nouveaux nés.

#4 – un voyage, une expression

On tète à Thetford.

#5 – un enfant, un souhait

D-O-R-S!!!!!!

#6 – ministère de l’Éducation, prend note

Suggestion de matière pour le cours d’économie familiale (il paraît que le cours n’existe plus? Je suis d’une autre époque.) : Comment toute faire d’une seule main en tenant un bébé dans ses bras.

#7 – le cycle du sommeil

S’endort.

Éternue.

Recommence à 0.

#8 – variation sur un meme

Un bébé, un biberon pas l’temps d’niaiser.

#9 – deuxième variation sur un meme

Le jour, la nuit, pas l’temps d’niaiser.

#10 – extrait de mon journal de capitaine

Journal de capitaine Papa : Olivier a maintenant 5 jours. Je fais encore toujours le saut lorsque je sens le pet-sauce-colostrum arriver à travers la couche lors du boire.

#11 – réflexions parentales

Mon niveau d’empathie envers l’insomnie des nouveaux parents a atteint un sommet inattendu.

Pensée : Échographie = Inspection de variable à l’échelle humaine

L’un des défis que je me suis donné pour l’année 2012 est de démarrer un blogue afin d’y documenter tout ce qui ne peut pas entrer en 140 caractères.

Dans cette liste de défis, il y en a un de taille m’attend : La paternité.

L’une des premières étapes de la paternité est l’échographie. L’échographie est utilisée à différentes étapes de la grossesse de votre conjointe. Son but premier est de valider l’état de santé de votre enfant en utilisant un moniteur à ultrasons. Ces ultrasons permettent de voir à travers le ventre de la maman l’état du foetus.

À certaines étapes, les médecins peuvent écouter le coeur et, vers la fin, mesurer certaines parties du corps de l’enfant pour valider le stade de son développement.

De nature, je suis quelqu’un de visuel. Je suis du genre à utiliser des images pour m’aider à représenter certains concepts. Par exemple, la conception de l’enfant peut être représenté par le fait d’exécuter un nouveau processus parallèle à exécution différée.

Pour ma part, j’ai représenté l’idée de l’échographie utilisée pour identifier le sexe de notre futur enfant par la citation suivante.Une échographie c'est vraiment l'équivalent humain de mettre un breakpoint et d'inspecter une variable. (J'ai su que c'était un garçon!)

Vous pouvez aussi constater que la citation a eu un effet fou sur les médias sociaux.

Maintenant que vous avez lu cet article, vous pouvez maintenant comprendre pourquoi qu’à chaque vois que je vois une image d’échographie comme celle-ci :

Je vois, en fait, ceci :